Les exigences relatives aux voyageurs

Les pays éligibles au nouveau visa électronique

Les demandeurs devront répondre aux exigences du visa pour la Nouvelle-Zélande pour formuler une demande. Il sera obligatoire d’avoir un passeport valide de l’un des pays éligibles et de payer les frais de traitement de dossier avec une carte de crédit ou de débit.

Toutefois, le gouvernement néo-zélandais n’ayant pas encore lancé le visa, des exigences supplémentaires peuvent être requises par la suite.

Quels sont les pays éligibles ?

La liste des pays éligibles n’a pas encore été annoncée par le gouvernement. À l’heure actuelle, un certain nombre de nationalités peuvent se rendre en Nouvelle-Zélande sans visa. Les Australiens peuvent entrer indéfiniment, les citoyens britanniques peuvent entrer pour des périodes allant jusqu’à six mois et de nombreuses nationalités peuvent entrer pour des périodes allant jusqu’à 90 jours sans visa.

Le gouvernement devrait inclure les pays suivants par la suite : Canada, États-Unis, Hong Kong (SAR RPC), Brunei (Darussalam), Malaisie, Singapour, République de Corée du sud, Les USA et le Japon.

Tous les citoyens des 60 pays suivants ont besoin d’un eTA :

  • Allemagne
  • Autriche
  • Belgique
  • Bulgarie
  • Chypre
  • Croatie
  • Danemark
  • Espagne
  • Estonie
  • Finlande
  • France
  • Grèce
  • Hongrie
  • Irlande
  • Italie
  • La Slovénie
  • le Portugal
  • Lettonie
  • Lituanie
  • Luxembourg
  • Malte
  • Pays-Bas
  • Pologne
  • République Tchèque
  • Roumanie
  • Royaume-Uni
  • Slovaquie
  • Suède

– Autres pays:

  • Andorre
  • Arabie Saoudite
  • Argentine
  • Bahrein
  • Brésil
  • Brunei
  • Canada
  • Chili
  • Cité du Vatican
  • Emirats Arabes Unis
  • États Unis
  • Hong Kong
  • Islande
  • Israël
  • Japon
  • Koweit
  • Liechtenstein
  • Macao
  • Malaisie
  • Maurice
  • Mexique
  • Monaco
  • Norvège
  • Oman
  • Qatar
  • République de Corée du Sud
  • Saint Marin
  • Seychelles
  • Singapour
  • Suisse
  • Taïwan
  • Uruguay

Les citoyens australiens seront dispensés d’autorisation. Les résidents permanents australiens devront faire une demande en ligne mais ne sont pas tenus de payer la taxe touristique associée.

Parmi les autres exemptions figurent :

  • Équipage et passagers d'un navire autre que de croisière
  • L'équipage d'un navire étranger transportant une cargaison
  • Invités du gouvernement néo-zélandais
  • Citoyens étrangers voyageant en vertu du Traité sur l'Antarctique
  • Membres d'une force de visite et membres d'équipage associés.

Les exigences pour les passeports et formalités de voyage

Pour entrer et visiter le pays, il sera nécessaire de posséder un passeport valable au moins trois mois après la date de départ prévue. Les voyageurs devront avoir un passeport valide de l’un des pays éligibles pour pouvoir faire leur demande officielle en ligne.